Un programme de l’Université de Gand (Département de littérature – section de français), en collaboration avec l’Alliance française de Flandre-Orientale et l’Ecole des Hautes Etudes

Auditorium 61, Recollettenlei 3, 9000 Gent
L’entrée est gratuite. Tout le monde est bienvenu !


Jeudi 8 octobre 2020 à 19h00

Jean ROUAUD

« De Chauvet à Lascaux – La naissance du roi-soleil »

Chez Jean Rouaud, création littéraire et réflexion critique s’entremêlent constamment. Rouaud débute avec un roman sur le traumatisme générationnel causé par la guerre de 14-18, Les champs d’honneur (1990), qui est couronné immédiatement par le prix Goncourt. Il poursuit la saga familiale avec des romans consacrés à ses parents et son adolescence. Toutes ces fictions de soi expriment l’attachement à la région dont est originaire Rouaud : la Loire-Inférieure. Cette quête personnelle mène l’auteur à une réflexion sur la création littéraire, la figure de l’écrivain, le rôle de la littérature. Jean Rouaud estime que la littérature permet de comprendre le monde. Selon une réflexion métaphorique élaborée, il compare l’art de créer des histoires à l’art pariétal. L’intérêt de l’auteur pour les grottes ornées et l’époque préhistorique remonte aux années 1990 déjà, mais devient plus important dans son œuvre à partir de 2007. En 2020, Rouaud publie un pamphlet contre la société néo-libérale consumériste, où il défend la cause animale et écologique : L’avenir des simples.


Jeudi 22 octobre 2020 – 19u00

Christine Van Acker

« Une grande oreille et beaucoup d’attention à l’autre »

Un pied en France, un pied en Belgique, Christine Van Acker, issue d’une famille de bateliers, navigue d’un genre à l’autre (poésie, roman, nouvelles, théâtre…), dans un bercement doux-amer empreint d’audace, de rêveries, d’espièglerie. Autant, elle aime jouer avec le sens des mots, autant elle se méfie et dénonce ceux qui détournent leur sens à nos dépens. Cette grande oreille, comme elle aime s’appeler, réalise des documentaires, écrit des fictions qui sont diffusées sur les ondes de la RTBF, de Radio France et de la RSR. Elle anime et organise des ateliers d’écriture (dont le cycle « infuser la science et écrire » où sciences et littérature se réunissent en une association à bénéfices réciproques).


Jeudi 12 novembre 2020 – 19u00

Pierre SENGES

« Comment faire en sorte que chaque tarte ait un sens »

L’œuvre de Pierre Senges se caractérise par un mélange entre fiction et érudition. Il a souvent recours aux archives pour construire ses histoires. Les spécialistes de la littérature contemporaine qualifient son œuvre de « fiction encyclopédique ». Tout ce travail sur la langue va de pair avec un humour corrosif. Lauréat de plusieurs prix pour ses romans – ex. Prix Rhône-Alpes pour Veuves au maquillage (2000), prix Wepler 2015 pour Achab (séquelles) –, Senges publie en 2020 un essai autour de la tarte à la crème : Projectiles au sens propre. À partir de l’enchaînement d’entartages mis en scène dans La bataille du siècle (1927), l’écrivain y propose un retour aux sources comiques du cinéma muet en même temps qu’un traité de sémiotique.